VIDÉO : Engager les jeunes dans la lutte contre le militarisme

By Fondation pour la paix mondiale à la Fletcher School, Juin 5, 2022

Malgré les engagements des États à défendre la protection des droits de l'homme et du droit international humanitaire, le déclenchement d'une guerre ou d'un conflit n'a que peu ou pas d'effet restrictif sur les exportations américaines, britanniques ou françaises, même lorsque des violations flagrantes des droits de l'homme et du droit humanitaire sont documentées. C'est la principale conclusion d'une série de trois rapports fondateurs publiés le mois dernier par le programme de la Fondation pour la paix mondiale, "Industries de défense, politique étrangère et conflit armé", financé par la Carnegie Corporation de New York.

Dans ce panel, nous explorons comment les activistes pourraient tirer parti de ces idées pour plaider en faveur du changement. Nos conférenciers, des militants d'organisations dirigées par des jeunes, expliqueront comment les militants sur le terrain peuvent travailler ensemble pour tenir leurs États responsables des exportations d'armes vers les zones de conflit.

Panélistes:

Ruth Rohde, fondatrice et gestionnaire, Corruption Tracker

Alice Privey, responsable de la recherche et des événements, Stop Fueling War

Mélina Villeneuve, directrice de recherche, Démilitariser l'éducation

Greta Zarro, directrice de l'organisation, World BEYOND War

B. Arneson, coordinateur de la sensibilisation World Peace Foundation, « Defence industries, Foreign Policy and Armed Conflict ».

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Le délai est dépassé. Veuillez recharger le CAPTCHA.

Traduire dans n'importe quelle langue