WBW œuvre pour empêcher la prolifération des armes légères et de petit calibre au Cameroun

Par Roméo Tekoudjou Sonkeng, Coordonnateur du Chapitre

L’insécurité croissante au Cameroun a conduit à la prolifération des armes légères et de petit calibre, en plus d’une détérioration de la situation sécuritaire depuis une décennie. Les écoles secondaires ont récemment connu des violences sans précédent, des élèves tuant des enseignants. En 2021 et 2022, le Cameroun pour une World BEYOND War a mené une campagne sur les réseaux sociaux pour dénoncer les causes de la violence dans les écoles. Ce travail se poursuit, cette fois sur le terrain.

Le 7 mars 2024, le lycée bilingue Mbalngong, près de Yaoundé, a été le théâtre d'un échange de trois heures avec des élèves et des enseignants à l'occasion de la célébration de la 39ème Journée internationale de la femme. L'objectif de l'événement était de sensibiliser à la violence dans les écoles et de promouvoir un sentiment d'unité et de cohésion au sein de l'environnement scolaire. Organisé par WILPF Cameroun, Cameroun pour un World BEYOND War et Youth for Peace, avec le soutien du Réseau pour l'égalité des sexes pour le contrôle des armes légères (GENSAC), l'événement a mobilisé quelque 200 étudiants et 25 enseignants.

Le conseiller d'orientation a parlé de la violence en milieu scolaire, en mettant l'accent sur ses manifestations et ses conséquences sur la vie des élèves. La Coordinatrice du Programme de Désarmement et Point Focal GENSAC pour l’Afrique a axé sa présentation sur les armes blanches et légères, avec un accent particulier sur la définition et le cadre juridique au Cameroun. Les discussions avec les élèves et les enseignants ont révélé que la consommation de drogues dans les écoles, l'usage d'armes blanches et autres déviances observées sont quelques-uns des facteurs susceptibles d'amener progressivement les jeunes vers les armes légères.

100 élèves, encadrés par 10 enseignants, ont été répartis en 10 groupes pour approfondir les problématiques, à partir des questions suivantes : Quels types de violences rencontrez-vous régulièrement à l'école ? Comment dénoncer les violences dont vous êtes témoin ? Les résultats de l'atelier ont fourni un aperçu des types de violence perpétrée en milieu scolaire, ainsi que des stratégies pour les signaler. La violence n’est pas l’apanage d’une catégorie spécifique d’écoles, mais constitue plutôt un phénomène de mode auquel la communauté nationale doit faire face en conjuguant ses efforts pour construire une paix durable.

Guy Feugap, organisateur Afrique pour World BEYOND War, a ensuite pris la parole pour encourager les jeunes à être des ambassadeurs de la paix et de la réduction des violences dans leurs milieux scolaires et communautaires.

 

Empêcher la prolifération des armes légères et de petits calibres y compris en milieu scolaire au Cameroun

Roméo Tekoudjou Sonkeng, Coordonnateur du Chapitre

L'insécurité grandissante au Cameroun a fait prospérer des armes légères et de petits calibres, ajoutée au contexte sécuritaire délétère depuis une décennie. Les établissements d'enseignement secondaire ont récemment connu des actes de violence jamais vécus, marqués par des assassinats d'enseignants par les élèves. En 2021 et 2022, le Cameroun pour un World BEYOND War a mené une campagne sur les réseaux sociaux pour dénoncer les causes de la violence en milieu scolaire. Ce travail continue, cette fois sur le terrain.

Le 7 mars 2024, le lycée bilingue de Mbalngong près de Yaoundé, a servi de cadre à un échange de trois heures avec les élèves et les enseignants à l'occasion de la célébration de la 39eme édition de la journée internationale des droits de la femme . Cet échange visa pour sensibiliser sur la violence dans les écoles, promouvoir le vivre ensemble et la cohésion en milieu scolaire. Organisé par WILPF Cameroun, Cameroun pour un World BEYOND War et Youth for Peace avec l'appui de Gender Equality Network for Small Arms Control (GENSAC), cette rencontre a mobilisé environ 200 élèves et 25 enseignants.

La Conseillère d'orientation a développé une communication sur la violence en milieu scolaire, avec un accent sur ses manifestations et conséquences sur la vie de l'élève. La Coordinatrice du programme de Désarmement et Point focal Afrique de GENSAC a axé sa présentation sur les armes blanches et les armes légères, en insistant notamment sur la définition et le cadre légal au Cameroun. Les échanges avec les élèves et les enseignants ont permis de noter que la consommation des stupéfiants en milieu scolaire, l'utilisation des armes blanches et autres déviances liées sont quelques éléments susceptibles de conduire la jeunesse, progressivement, vers les armes légères et de petit calibre .

100 élèves encadrés par 10 enseignants se sont mis en 10 groupes afin d'approfondir la réflexion, construite autour des questions suivantes : Quels sont les types de violences auxquelles vous êtes régulièrement confrontés à l'école ? Comment dénoncer les violences dont vous êtes témoins ? La restitution des travaux a permis d'avoir un éventail de violences perpétrées en milieu scolaire ainsi que des stratégies de dénonciation. Les violences ne sont pas propres à une catégorie d'établissements précises mais plutôt, elles se présentent comme un effet de mode face auquel la communauté nationale se doit de mutualiser les efforts pour la construction d'une paix durable.

Guy Feugap, Organisateur africain de World BEYOND War, a pris la parole à la suite pour encourager les jeunes à être des ambassadeurs de la paix et de la réduction des violences dans leur environnement scolaire et communautaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs

Notre théorie du changement

Comment mettre fin à la guerre

Défi Move for Peace
Événements anti-guerre
Aidez-nous à grandir

Les petits donateurs nous permettent de continuer

Si vous choisissez de faire une contribution récurrente d'au moins 15 $ par mois, vous pouvez sélectionner un cadeau de remerciement. Nous remercions nos donateurs récurrents sur notre site Internet.

C'est votre chance de réinventer un world beyond war
Boutique WBW
Traduire dans n'importe quelle langue