Sultana Khaya et des invités américains quittent le Sahara occidental : des milliers de personnes accueillent en héros les îles Canaries

Sultana Khaya s'adressant aux journalistes

By Nonviolence International, Juin 2, 2022

Sultana Khaya, Ruth McDonough et Tim Pluta sont arrivés à l'aéroport de Las Palmas pour être accueillis par des milliers de supporters qui se sont rassemblés pour les honorer. Khaya a quitté sa patrie bien-aimée au Sahara Occidental pour obtenir un traitement médical.

Au cours des 554 derniers jours, Khaya et sa famille ont été confinées de force dans leur maison. Les forces d'occupation marocaines les envahissaient périodiquement, les frappaient, utilisaient des violences sexuelles et leur injectaient des substances inconnues. Ils ont violé Khaya et sa sœur devant leur mère de 86 ans. De plus, leur eau a été empoisonnée, leurs meubles et leurs biens ont été détruits et l'électricité a été coupée.

La présence dans la maison de Khaya de volontaires basés aux États-Unis depuis le 16 mars a cependant stoppé les invasions ; cela n'a pas empêché la détention arbitraire de la famille Khaya, ni les passages à tabac brutaux des membres de la communauté qui visitaient la maison. Le 16 mai, les forces marocaines ont écrasé un gros camion à trois reprises dans la maison au milieu de la nuit dans une tentative apparemment infructueuse de blesser les résidents et/ou de rendre la maison inhabitable.

Khaya est une défenseuse des droits humains sahraouie dont le travail se concentre sur la promotion du droit à l'indépendance du peuple sahraoui et la fin de la violence contre les femmes sahraouies, par le biais d'un activisme non violent. Elle est présidente de la Ligue sahraouie pour la défense des droits de l'homme et la protection des ressources naturelles du Sahara occidental et membre de la Commission sahraouie contre l'occupation marocaine (ISACOM). Elle est nominée pour le prix Sakharov et lauréate du prix Esther Garcia.

Just Visit Western Sahara (JVWS) est un réseau de groupes et d'individus engagés pour la paix et la justice, la protection des droits de l'homme, le respect du droit international, qui ont tous été refusés au peuple sahraoui, JVWS encourage en outre les Américains et les voyageurs internationaux à témoigner la beauté et l'attrait du Sahara Occidental, et de voir par eux-mêmes la réalité de l'occupation marocaine.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Traduire dans n'importe quelle langue