Grève de la faim au Sahara occidental — Jour 1

carte du sahara occidental
Par Tim Pluta et Ruth McDonough, 5 mai 2022

Le but de cette grève de la faim est d'attirer l'attention sur Boujdour, au Sahara Occidental, en Afrique, en soutien à Sultana Khaya, sa sœur Lwaara, leur mère Mitou et tout le peuple sahraoui.

Le Sahara Occidental est actuellement occupé illégalement par le Maroc.

Sultana proteste de manière non violente contre l'occupation illégale de sa patrie.

Pendant ce temps, des agents de sécurité marocains ont attaché les mains de Mitou dans le dos avec des bandes de plastique et l'ont forcée à les regarder violer ses filles. Des agents ont également pénétré par effraction dans la maison de la famille Khaya.

Sultana est une militante pacifiste sahraouie non-violente dont la liste actuelle des revendications pour les forces d'occupation du Maroc est simple :

1. Arrêter définitivement les viols chez elle.

2. Mettre définitivement fin au siège de sa maison.

3. Permettre à une organisation internationale de défense des droits humains indépendante et non partisane d'entrer dans la maison pour enquêter et rapporter publiquement ce qui s'est passé.

Nous commençons cette grève de la faim le mercredi 4 mai 2022 en solidarité avec Sultana et le peuple sahraoui. Nous leur remettons les rapports.

Ruth McDonough (attaquante de la faim, citoyenne américaine/britannique)
Tim Pluta MD, PhD (gardien, citoyen américain/irlandais)

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Traduire dans n'importe quelle langue