La fin du défilé militaire de Dannevirke avec le défilé de Noël bouleverse le défenseur de la paix

La militante pour la paix Liz Remmerswaal a déclaré que le défilé militaire avait normalisé la guerre et les armes et était inapproprié si près de Noël.

La militante pour la paix Liz Remmerswaal a déclaré que le défilé militaire avait normalisé la guerre et les armes et était inapproprié si près de Noël.

Par Gianina Schwanecke, 14 décembre 2020

A partir de NZ Herald / Hawke's Bay aujourd'hui

Un défenseur de la paix de Hawke's Bay a déclaré que la vue de 100 soldats marchant dans la rue principale de Dannevirke dans le cadre d'un défilé de charte plus tôt en décembre était «inappropriée» si près de Noël.

«Si Noël est une période de paix et de bonne volonté, faire défiler 100 soldats dans le défilé de Noël de Dannevirke brandissant des armes automatiques semble ridiculement déplacé», a déclaré Liz Remmerswaal.

Les soldats du 1st Battalion Royal New Zealand Infantry Regiment ont redescendu High St le samedi 5 décembre, dans le cadre d'un défilé de charte qui signifiait la relation entre l'unité et le district de Tararua.

Le président de Dannevirke RSA et ancien maire de Tararua, Roly Ellis, a joué un rôle important dans l'établissement de la charte.

Un militaire lui-même, a-t-il dit, que la charte et le défilé ne concernaient pas «la guerre ou les combats», mais plutôt l'établissement d'un lien avec la vie civile.

«L'armée nous a aidés lors d'inondations et de [périodes de] catastrophe.

«Ils ont aidé avec Covid-19.»

Il a dit que le défilé de la charte avait eu lieu le même jour que le défilé de Noël car c'était la seule fois où le bataillon pouvait assister.

Il a dit que le défilé de la charte «s'est très bien passé», mais que le défilé de Noël qui a suivi était ce qui a vraiment attiré les foules.

Remmerswaal, directeur de World Beyond War Aotearoa, a déclaré que plusieurs membres de la famille - dont son père - avaient servi.

Une centaine de soldats, y compris ceux portant des armes, ont défilé dans la rue principale de Dannevirke dans le cadre du défilé de la charte.

Une centaine de soldats, y compris ceux portant des armes, ont défilé dans la rue principale de Dannevirke dans le cadre du défilé de la charte.

Cela leur a coûté cher.

«Je respecte les gens de leur pays et je crois qu'ils font de leur mieux.»

«C'est parce que je reconnais leur sacrifice que je travaille si dur.»

Cependant, elle a estimé que la présence militaire si près du défilé de Noël - avec une heure entre les deux - était inappropriée et la normalisait dans l'esprit des enfants.

«Je pensais, nous ne sommes pas en guerre maintenant.

«Ce n'est vraiment pas l'endroit.»

Remmerswaal a déclaré que Noël devrait être une période de «bonne volonté et de paix pour toute l'humanité».

«Faire la guerre n'est pas la solution. Nous soutenons les moyens non violents de gérer les conflits et souhaitons à tous un Noël paisible. »

Le défilé de charte signifiait la relation entre le 1st Battalion Royal New Zealand Infantry Regiment et le district de Tararua.

Le défilé de charte signifiait la relation entre le 1st Battalion Royal New Zealand Infantry Regiment et le district de Tararua.

Le maire de Tararua, Tracey Collis, a déclaré que le défilé de la charte faisait partie d'une «riche histoire».

«Pour la majorité d'entre nous autour du district de Tararua, c'est une question de défense civile.

«La relation avec la force de défense est très communautaire.

«C'est une relation très positive.»

##

Lettre de Liz à l'éditeur:

Si Noël est une période de paix et de bonne volonté, faire défiler 100 soldats dans le défilé de Noël de Dannevirke brandissant des armes automatiques semble ridiculement déplacé.

Nos deux plus grandes menaces dans ce pays sont le terrorisme et la cybersécurité, comme l'a montré le 15 mars (attaque terroriste contre la mosquée de Christchurch).

Beaucoup d'entre nous considèrent que les 88 millions de dollars par semaine consacrés à l'armée - en augmentant de 20 milliards de dollars au cours des dix prochaines années - seraient mieux dépensés pour les choses dont notre population a besoin, comme le logement, la santé et l'éducation.

Nous voulons également que les familles des civils afghans tués par des soldats néo-zélandais soient indemnisées, et nous espérons que l’Australie suivra son exemple.

Pendant ce temps, notre plus grand allié, les États-Unis, dépense plus de 720 milliards de dollars par an pour l'armée, alors même que le virus corona ravage ce pays.

Faire la guerre n'est pas la solution. Nous soutenons les moyens non violents de gérer les conflits et souhaitons à tous un Noël paisible.

Liz Remmerswaal, World Beyond War Aotearoa Nouvelle-Zélande

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

*

limite est épuisé. S'il vous plaît recharger CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..

Rechercher dans WorldBeyondWar.org

Inscrivez-vous aux e-mails d'actualité et d'action contre la guerre

Traduire dans n'importe quelle langue