RUPTURE: Des militants bloquent la voie ferrée pour les véhicules blindés General Dynamics destinés à l'Arabie saoudite et demandent au Canada de cesser d'alimenter la guerre au Yémen

By World BEYOND War, Mars 26, 2021

London, Ontario - Membres d'organisations anti-guerre World BEYOND War, Labour Against the Arms Trade et People for Peace London bloquent les voies ferrées près de General Dynamics Land Systems-Canada, une entreprise de la région de Londres qui fabrique des véhicules blindés légers (VBL) pour le Royaume d'Arabie saoudite.

Les militants demandent à General Dynamics de mettre fin à sa complicité dans l'intervention militaire brutale menée par l'Arabie saoudite au Yémen et demandent au gouvernement canadien de mettre fin aux exportations d'armes vers l'Arabie saoudite et d'étendre l'aide humanitaire au peuple yéménite.

Aujourd'hui marque le sixième anniversaire de l'intervention de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite et soutenue par l'Occident dans la guerre civile au Yémen, qui a conduit à la pire crise humanitaire au monde.

On estime que 24 millions de Yéménites ont besoin d'une aide humanitaire - quelque 80% de la population - qui est contrecarrée par le blocus terrestre, aérien et naval du pays par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite. Depuis 2015, ce blocus a empêché la nourriture, le carburant, les marchandises commerciales et l'aide d'entrer au Yémen. Selon le Programme alimentaire mondial, près de 50,000 5 personnes au Yémen vivent déjà dans des conditions proches de la famine avec 19 millions à deux pas. Pour ajouter à la situation déjà désastreuse, le Yémen a l'un des pires taux de mortalité par COVID-1 au monde, tuant 4 personne sur XNUMX dont le test est positif.

Malgré la pandémie mondiale du COVID-19 et les appels des Nations Unies pour un cessez-le-feu mondial, le Canada a continué d'exporter des armes vers l'Arabie saoudite. En 2019, le Canada a exporté des armes d'une valeur de 2.8 milliards de dollars vers le Royaume, soit plus de 77 fois la valeur en dollars de l'aide canadienne au Yémen la même année.

Depuis le début de la pandémie, le Canada a exporté pour plus de 1.2 milliard de dollars d'armes vers l'Arabie saoudite, dont la plupart sont des véhicules blindés légers fabriqués par General Dynamics, dans le cadre d'un contrat d'armes de 15 milliards de dollars négocié par le gouvernement du Canada. Les armes canadiennes continuent d'alimenter une guerre qui a conduit à la plus grande crise humanitaire au monde au Yémen et à de lourdes pertes civiles.

Les véhicules blindés légers fabriqués par General Dynamics à London, en Ontario, sont transportés par train et camion jusqu'au port où ils sont chargés sur des navires saoudiens.

«Depuis que l'accord sur les armes de plusieurs milliards de dollars avec l'Arabie saoudite a été signé pour la première fois, la société civile canadienne a publié des rapports, présenté des pétitions, protesté dans les bureaux du gouvernement et les fabricants d'armes à travers le pays et remis plusieurs lettres à Trudeau dans lesquelles des dizaines de groupes représentant des millions de personnes ont demandé à plusieurs reprises au Canada d'arrêter d'armer l'Arabie saoudite », a déclaré Rachel Small de World BEYOND War. «Nous n'avons eu d'autre choix que de bloquer nous-mêmes les chars canadiens à destination de l'Arabie saoudite.

«Les travailleurs veulent des emplois verts et pacifiques, pas des emplois dans la fabrication d'armes de guerre. Nous continuerons de faire pression sur le gouvernement libéral pour qu'il mette fin aux exportations d'armes vers l'Arabie saoudite et travaillerons avec les syndicats pour trouver des alternatives pour les travailleurs de l'industrie de l'armement », a déclaré Simon Black de Labour Against the Arms Trade, une coalition de militants pacifistes et syndicaux travaillant à mettre fin Participation du Canada au commerce international des armes.

«Ce dont notre communauté a besoin, c'est d'un financement gouvernemental pour une conversion rapide des exportations militaires à la production pour les besoins humains, comme le faisaient ces usines», déclare David Heap de People for Peace London. «Nous appelons à des investissements publics immédiats dans des industries de transport vertes indispensables qui garantiront de bons emplois aux Londoniens tout en protégeant la paix et les droits de l'homme dans le monde.

FOLLOW twitter.com/wbwCanada et de twitter.com/LAATCanada pour des photos, des vidéos et des mises à jour pendant le blocus ferroviaire.

Photos haute résolution disponibles sur demande.

Contacts pour les médias:
World BEYOND War: canada@worldbeyondwar.org
People for Peace Londres: peopleforpeace.london@gmail.com

une réponse

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs

Notre théorie du changement

Comment mettre fin à la guerre

Défi Move for Peace
Événements anti-guerre
Aidez-nous à grandir

Les petits donateurs nous permettent de continuer

Si vous choisissez de faire une contribution récurrente d'au moins 15 $ par mois, vous pouvez sélectionner un cadeau de remerciement. Nous remercions nos donateurs récurrents sur notre site Internet.

C'est votre chance de réinventer un world beyond war
Boutique WBW
Traduire dans n'importe quelle langue